« Dans le milieu de la danse, c'était un événement. Le 6 janvier, le premier syndicat de chorégraphes a vu le jour […]. Six mois après sa constitution, cet organisme professionnel, non affilié à une confédération, rassemble déjà 65 chorégraphes. Les artistes les plus différents, les esthétiques les plus extrêmes se télescopent. Pas de tribu, ni de clan, mais une communauté de gens qui se serrent les coudes au-delà de la défense d'une tendance artistique.  […] »
Rosita Boisseau

Le Monde, 13 juin 2006

Contact
choregraphes.associes@yahoo.fr
porte parole: Alexis manuel: 01 73 55 55 50

Ce syndicat d’auteurs défend les intérêts de tous les chorégraphes, quels que soient leurs partis pris esthétiques et artistiques, leur expérience, leurs moyens, leur notoriété. 

Défendre la place de la danse et le métier de chorégraphe

Il est grand temps de demander ensemble un financement, une diffusion et une reconnaissance de la danse à la hauteur de ce qui est créé, produit et dansé dans notre pays.

- La danse n’est pas assez financée au regard du nombre d’œuvres créées, d’artistes au travail et du financement d’autres formes de spectacle vivant. Trop peu de personnes sont réellement payées proportionnellement au travail qu’elles fournissent : la danse se construit souvent sur le bénévolat, au moins partiel.

 - La danse n’est pas assez diffusée. La plupart des créations sont présentées au public moins de cinq fois. Trop de salles de spectacle « pluridisciplinaires » ne programment que du théâtre. 

- La danse est confinée au rang d’art mineur. Les personnalités issues du monde de la danse sont quasi absentes des sphères de décision et de la direction des salles de spectacle et écoles d’art. La danse ne trouve de place à sa mesure ni dans le spectacle vivant, ni dans l’audiovisuel, ni dans la presse, ni dans les programmes de l’éducation nationale… 

Chorégraphes Associés veut veiller au respect des mesures annoncées pour la danse, alerter la profession et les pouvoirs publics lorsque cela s’avère nécessaire, souligner les déséquilibres et les pratiques susceptibles de nuire aux compagnies (non-versement des subventions promises, résidences axées principalement sur la sensibilisation au détriment de la création). 
Chorégraphes Associés milite également pour la reconnaissance du métier de chorégraphe. 
Le chorégraphe est tour à tour auteur, employeur, employé, et les spécificités de ce métier sont mal prises en compte. Les conditions de travail des chorégraphes sont particulièrement préoccupantes, quel que soit leur statut (du chorégraphe allocataire du RMI au directeur d’un centre chorégraphique national).
A titre d’exemple, un chorégraphe salarié n’a pas nécessairement le statut de cadre (contrairement aux metteurs en scène de théâtre, aux chefs de poste dans l’audiovisuel…).



Un espace d’échange et de collaboration

Alors que le travail du chorégraphe n’a de sens que dans le collectif (l’implication des danseurs, des administrateurs, la présence du public…), son métier est fondamentalement solitaire : il est rare qu’il ait un véritable échange quant à ses multiples responsabilités, ses choix, ses œuvres. 

Chorégraphes Associés propose un lieu de réflexion partagée : les forums de parole organisés régulièrement sont des moments de discussion ouverts à tous. Diverses rencontres, débats et journées d’information permettent également de rompre cet isolement d’autant plus néfaste qu’il conduit à des erreurs dont les conséquences peuvent être importantes, aussi bien en ce qui concerne la gestion d’une équipe que les subventions ou la création d’une pièce qui engage l’avenir d’une compagnie. 

Ces rencontres permettent aussi de mieux cerner les différents aspects de l’activité des chorégraphes et donc de mieux cibler les actions destinées à améliorer le statut de la danse et des artistes de la danse. Elles mettent en évidence les enjeux de la danse, à la croisée de l’art, de la culture, du social et du politique. 

mailto:choregraphes.associes@yahoo.frshapeimage_1_link_0
 
Défendre ensemble
la place de la danse
Pourquoi il est important d’adhérer
 
Chorégraphes Associés est ouvert à tous les auteurs de chorégraphie travaillant sur le territoire français. Chaque membre, par son adhésion, affirme son soutien à la réunion des chorégraphes en vue de défendre leur statut et la place de la danse.
L’adhésion du plus grand nombre de chorégraphes est primordiale : des avancées significatives quant aux conditions de travail des artistes ne seront possibles que si la représentativité de Chorégraphes Associés lui confère la légitimité nécessaire pour négocier avec les différents acteurs de la culture (institutions, collectivités territoriales, médias…). En outre, les cotisations des adhérents constituent pour l’organisation un apport financier d’autant plus important que les aides qui peuvent être accordées à Chorégraphes Associés par différents organismes sont proportionnelles au nombre d’adhérents.
Les adhérents bénéficieront des outils de travail mutualisés qui sont en cours de mise en place au sein de l’organisation.
 
Différentes implications possibles
 
Adhérer à Chorégraphes Associés ne vous oblige pas à consacrer du temps à cette organisation : la manifestation de votre appui est déjà très précieuse en tant que telle.
Mais si vous souhaitez vous investir davantage, votre implication sera la bienvenue, sous la forme que vous choisirez : présence aux assemblées générales, implication au sein du conseil d’administration ou du bureau ; participation aux forums de parole, aux débats, ou, mieux encore, aux groupes de travail qui se concentrent sur un point de réflexion précis.
 
Modalités d’adhésion
 
Envoyez un chèque de
- 50 € si vous êtes imposable (25 € seront déduits de vos impôts)
- 25 € si vous n’êtes pas imposable (joindre la photocopie de votre avis d’imposition)
à: Geneviève Mazin, trésorière
240 rue du Maréchal Leclerc, 94410 St-Maurice
Le chèque doit être libellé à l'ordre de Chorégraphes Associés et accompagné de vos nom, prénom, adresse, téléphone et adresse e-mail.
Vous recevrez une confirmation de votre adhésion par e-mail et votre carte d’adhérent par la poste.
 
Fonctionnement
 
- Une fois par an, les adhérents sont conviés à une assemblée générale. Ils élisent les membres du conseil d’administration et du bureau.
- Plusieurs fois par an, un forum de parole est ouvert à tous (adhérents et non-adhérents) dans différents lieux symboliques de la danse, pour discuter librement du métier de chorégraphe, du milieu de la danse…
- Dans diverses villes de France, des rencontres sont organisées pour entendre les chorégraphes des différentes régions.  Chorégraphes Associés établit ainsi un état des lieux de la profession de chorégraphe et des problèmes, communs ou spécifiques, rencontrés dans le milieu de la danse en France. Ces rencontres sont aussi l’occasion de discuter des actions entreprises par Chorégraphes Associés.
- Des groupes de travail se sont constitués pour réunir des informations, formuler des propositions et agir sur des thèmes tels que l’emploi, la diffusion, la mutualisation, les résidences…
- Le site internet de Chorégraphes Associés (http://choregraphesassocies.free.fr) se développe et doit devenir un espace-ressource utile à tous les chorégraphes et acteurs du monde de la danse.
 
Financement
 
A l’heure actuelle, Chorégraphes Associés est financé par les cotisations de ses adhérents et l’aide de la SACD.
 
Le bureau
 
La présidence collégiale et le nombre important des membres du conseil d’administration (21) reflètent l’envie et le besoin de collectif qui sont à l’origine de la création de Chorégraphes Associés.
Présidents : Charles Cré-Ange, Pierre Doussaint, Nadia Vadori
Vice-président : Alexis Manuel
Trésorière : Geneviève Mazin
Vice-trésorière : Jasmina Prolic